| Français (PST) | Deutsch (PdA) | Italiano (PdL)
image

Interventions de Denis de la Reusille au Conseil National


 Article


Accueil > Actualités > Communiqués > Réhabiliter des travailleurs licenciés à cause de leurs convictions politiques (...)

 Réhabiliter des travailleurs licenciés à cause de leurs convictions politiques - Video - Vincent Keller (POP Vaud)

samedi 1er décembre 2018

Réhabiliter des travailleurs licenciés à cause de leurs convictions politiques

Le député Vincent Keller (POP Vaud) répond au postulat déposé par l’ancien député popiste Julien Sansonnens. Postulat qui demandait si des employés de l’administration cantonale ont-ils été licenciés en raison de leurs opinions politiques en contexte de guerre froide ?

Lien vers la vidéo de la réponse au postulat :
https://www.youtube.com/watch?v=H-v0_JAgrBA

Durant une grande partie du XXe siècle, l’anticommunisme a agi en Suisse comme une véritable doctrine officielle. Cette idéologie, issue des rangs bourgeois mais également partagée par une partie de la gauche, reposait principalement sur l’idée d’un complot qu’il s’agissait de combattre par tous les moyens. L’Etat démocratique refusait toute légitimité aux idées communistes, jusqu’à considérer
celles-ci comme criminelles, puis illégales. En 1932, le Conseil fédéral prononça l’interdiction d’engager des communistes dans l’administration fédérale. Dès 1950, il fut possible de licencier les employés fédéraux membres d’une organisation communiste. (extrait du postulat de Julien Sansonnens)