| Français (PST) | Deutsch (PdA) | Italiano (PdL)
image

Interventions de Denis de la Reusille au Conseil National


 Article


Accueil > Actualités > Communiqués > Mots d’ordres du PST-POP pour les votations fédérales du 10 juin (...)

 Mots d’ordres du PST-POP pour les votations fédérales du 10 juin 2018

vendredi 25 mai 2018

Initiative "Monnaie Pleine" : OUI

Le PST-POP a décidé un Oui Critique

Loi sur le jeu d’argent : OUI

La loi prévoit l’interdiction de l’accès des fournisseurs étrangers de casinos en ligne. Le jeu d’argent est associé à des dangers tels que la dépendance, la fraude ou le blanchiment d’argent. C’est pourquoi l’Etat établit des règles claires. En particulier, il protège les consommateurs et oblige les fournisseurs à payer des impôts pour compenser les effets néfastes des jeux de hasard. Ces prélèvements bénéficient à l’AVS / AI, à des fins sportives, culturelles et sociales. En 2012, les électeurs ont clairement adopté un article constitutionnel dans ce sens.

La nouvelle loi met en œuvre cet article constitutionnel et permet aussi la creation de nouveaux jeux, notamment sur internet. Les règles restent inchangées : même les fournisseurs de tels jeux doivent payer des taxes en faveur du grand public et assurer la protection des joueurs. La loi veut renforcer la protection contre les dangers du jeu. Contre cette loi, plusieurs jeunesses de partis (jeunes PLR, jeunes UDS, jeunes Verts) ont lancé le referendum en disant qu’elle aille trop loin et parlant de « censure d’internet ».

Le PST-POP est de l’avis que les jeux d’argent sont fondamentalement très problématique, surtout pour les jeunes, mais non seulement pour eux. Le PST-POP est de l’avis de les interdire complètement. Pour ces raisons, le PST-POP a décidé le mot d’ordre OUI, et ne soutient pas le référendum.