| Français (PST) | Deutsch (PdA) | Italiano (PdL)
image

Interventions de Denis de la Reusille au Conseil National


 Article


Accueil > Actualités > Communiqués > Condamnation de l’attaque de l’OTAN contre la Syrie

 Condamnation de l’attaque de l’OTAN contre la Syrie

dimanche 15 avril 2018

Contre la guerre et l’impérialisme !

Le Parti suisse du Travail – Parti ouvrier et populaire (PST-POP) est consterné par les frappes de missiles contre des cibles syriennes qui ont eu lieu hier soir, lancés par les puissances de l’OTAN, par les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France et les condamne sans réserve. Une telle attaque contre la souveraineté de la Syrie et l’escalade externe du conflit syrien qui en découle, avec le but de déstabiliser à long terme tout le Moyen-Orient, affecte tous les habitants de cette région et met en danger la paix mondiale.

Le bombardement illégal de la Syrie en vertu du droit international était censé être une réponse à une utilisation supposée d’armes chimiques par le gouvernement syrien dans la ville de Douma. Un tel usage des armes, qui a été immédiatement démenti par le gouvernement syrien, n’a pu être confirmé jusqu’à aujourd’hui. Une enquête de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a été annoncée et approuvée par le gouvernement syrien. Ainsi, les représailles des puissances de l’OTAN ont été menées sans justification fondée.

Le PST-POP souligne une fois de plus que les bombardements ne créent pas la paix et se dirigent entièrement contre la population civile. La Syrie a connu sept années de guerre alimentées par l’extérieur avec un demi-million de victimes et nécessite d’une mise à terme politique du conflit. Le PST-POP appuie une enquête indépendante sur l’attaque gazière présumée et demande qu’une telle intervention impérialiste inacceptable des puissances de l’OTAN contre un territoire d’état souverain ne soit pas répétée.

Parti suisse du Travail – Parti ouvrier et populaire

14.04.2018