| Français (PST) | Deutsch (PdA) | Italiano (PdL)
image

Reportage TEMPS PRÉSENT de la RTS
"Quand je serai vieux, je serai pauvre"

image
 Article


Accueil > Actualités > Internationale > 12ème Conférence des 4 Partis s’est terminée avec succès

 12ème Conférence des 4 Partis s’est terminée avec succès

jeudi 6 avril 2017

Déclaration commune 

Le 1er et 2 avril a eu lieu la douzième Conférence des 4 Partis à Münster avec les partis du travail et les partis communistes de la Belgique, d’Allemagne, du Luxembourg ainsi que des Pays-Bas. Des délégués du Parti suisse du Travail y figuraient en tant qu’observateurs et ont participé aux discussions.

La conférence a été précédée par une manifestation à travers la ville de Münster dénonçant la militarisation à l’intérieur ainsi que vers l’extérieur de l’union européenne avec le stationnement du Corps Germano-Néerlandais dans la ville comme exemple concret. Les intervenants durant la manifestation se sont décidément tournés contre le déplacement de soldats de l’OTAN depuis la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas vers Lituanie sous commandement allemand.

La politique d’armement agressive était aussi un thème des discussions lors de la conférence. Les partis étaient d’accord que l’UE se trouve dans une crise économique et morale. Celle-ci se manifeste entre autres à travers la problématique non résolue de la crise migratoire, la disparité du développement économique et la dominance croissante de l’Allemagne sur l’UE qui en résulte. Le mécontentement d’une importante partie de la population par rapport à la politique de l’UE est une raison qui explique l’accroissement des mouvements et des partis de droite qui tentent d’attirer des adhérents par le biais de fausses solutions et de paroles xénophobes. 

L’inquiétude par rapport aux répercussions des fardeaux commis par la crise, redirigés sur la classe ouvrière et les autres couches laborieuses, figuraient dans tous les propos des partis participants. La politique des gouvernements des pays de l’UE n’offrent pas de voie hors de cette crise selon l’évaluation des partis. Au contraire : elle fait partie du problème.

La conférence de Münster s’est fermement positionné contre la politique guerrière et la militarisation de l’Union européenne, ainsi que contre l’exploitation et la division sociale accrue et contre les attaques au droit d’asile. 
Les partis participants continueront ces luttes dans leurs pays et ont décidé comme but pour le futur d’intensifier la collaboration entre eux.

Télécharger cette déclaration
PST-POP  |   secretariat@pst.ch  |   Dernière mise à jour: le 7 décembre 2017

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0