| Français (PST) | Deutsch (PdA) | Italiano (PdL)
Mots d'ordre du PST-POP

le 24 septembre


3 X NON

image

Reportage TEMPS PRÉSENT de la RTS
"Quand je serai vieux, je serai pauvre"

 Article


Accueil > Actualités > Communiqués > Communiqué de presse du Parti suisse du Travail / Parti ouvrier et populaire (...)

 Communiqué de presse du Parti suisse du Travail / Parti ouvrier et populaire (PST / POP) par rapport aux votations du 25 septembre 2016

mercredi 28 septembre 2016

AVS Plus
Le Parti suisse du Travail / Parti ouvrier et populaire (PST/POP) est déçu du rejet de
l’initiative "AVS Plus". Avec ce refus, une opportunité pour renforcer l’AVS entant que
système de retraites sûr et solidaire a été manqué. Le PST/POP rappelle une fois de plus que les rentes ne sont pas des aumônes, mais un droit garanti et ancré dans la
Constitution suisse. Dans ce sens, l’article 112 dit que "les rentes doivent couvrir les
besoins vitaux de manière appropriée"
.

Le PST/POP s’est depuis toujours mobilisé pour une pension populaire.
Malheureusement l’initiative populaire du PST/POP pour cette dernière fut refusé en
1972. En revanche le peuple votant a accepté un contre-projet qui fut mis en œuvre avec l’insertion du deuxième pilier (caisses de pensions) en 1985.
Dès ce jour, le PST/POP a dénoncé à maintes reprises le fait que les caisses de pensions spéculent sur l’argent des rentes aux bourses.

Cette vérité est devenue claire pour plus en plus de personnes ces dernières années.
C’est pour cela que le PST/POP travaille sur une initiative visant à intégrer la partie
obligatoire de la prévoyance professionnelle obligatoire dans l’AVS, cela pour garantir
des rentes sûres pour tout le monde.
Avant de reprendre ce combat, le PST/POP va combattre de toutes ses forces le
démantèlement de l’AVS prévu par la révision actuelle. La révision intitulée "AVS 2020"
présente pour notre parti une attaque de plus, visant à diminuer l’État social.

Loi sur le renseignement (LRens)

Avec l’acceptation de la nouvelle loi sur le renseignement (LRens), les compétences de
la police secrète seront massivement accrues en Suisse et les portes seront ouvertes
pour l’État fouineur. Cette évolution est inquiétante pour le PST/POP. Les services
secrets gagnent la possibilité de pénétrer dans la sphère intime des citoyennes et
citoyens et de contrôler leur communication et leur vie privée, cela même sans soupçon de délits nécessaire. Avec la nouvelle loi sur le renseignement tout le monde estsurveillé et non seulement des criminels, comme cela est faussement présenté. Ce fait est très inquiétant pour le PST/POP. Sur cela nous devons nous rappeler du scandale des fiches de 1989, lors duquel il était rendu publique que beaucoup de membres du PST/POP, des syndicats et d’autres organisations de gauche furent surveillés et fichés par la police fédérale.

Économie verte
"Si l’environnement était une banque elle aurait déjà été sauvée". Cette citation de Hugo Chavez démontre de la meilleure façon le fait que les détenteurs du pouvoir se
préoccupent plus de leurs profits que du bien-être de la collectivité. Cela nous amènentau fait suivant : si toute la terre avait la même consommation d’énergie que la Suisse, il nous faudrait deux terres et demie en ressources !
Pour cette raison le PST/POP a soutenu l’initiative “Pour une économie efficace et
durable (économie verte)"
et se montre déçu par son rejet aux urnes.
Une chance importante pour se diriger dans le bon sens à été manqué. L’énergie est
indispensable. C’est pour cela qu’elle doit rester sous un contrôle démocratique. Nous
ne pouvons pas laisser le futur de notre planète dans les mains de quelques actionnaires qui visent le profit à court terme. La planification de la production de l’énergie est nécessaire pour rendre une transition énergétique possible. Pour le futur, le PST/POP continuera à s’engager pour cette revendication.

Parti suisse du Travail / Parti ouvrier et populaire
25 septembre 2016

Télécharger ce communiqué
PST-POP  |   secretariat@pst.ch  |   Dernière mise à jour: le 24 septembre 2017

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0