| Français (PST) | Deutsch (PdA) | Italiano (PdL)
 Article


Accueil > Actualités > Internationale > Cizre : Appel de 12 parlementaires

 Cizre : Appel de 12 parlementaires

dimanche 7 février 2016

Appel à M. Burkhalter, Chef du Département des affaires Etrangères

Monsieur le Conseiller fédéral,

Depuis plus d’une semaine, des dizaines de personnes sont piégées dans une cave où elles ont trouvé refuge dans le district de Cizre, dans le Sud-Est de la Turquie. Alors que 7 personnes ont déjà succombé à leurs blessures, 15 autres sont blessé-e-s, dont certaines dans un état critique. Enfin, 9 autres personnes qui n’ont pas été touchées sont également prises au piège dans cette cave. D’après les dernières informations que nous avons reçues, ces personnes se trouvent dans un état d’extrême fatigue à cause de l’épuisement de leurs réserves d’eau.

Les forces de l’État turc qui ont bombardé le bâtiment samedi 30 janvier refusent de laisser passer les ambulances. Les tirs d’artillerie ont démolit un des murs de la cave, bloquant la seule issue. Le contact avec les personnes prises au piège a été rompu dans la journée du samedi 30 janvier. Malgré les interdictions, un groupe médical composé de 9 médecins, 4 infirmiers et infirmières et un ambulancier essaient de se rendre vers cette cave, mais ils sont pour l’instant toujours retenu-e-s dans un district voisin.

Onze femmes de la ville de Cizre, dont plusieurs sont les mères des victimes, ont commencé à marcher en direction du quartier bombardé pour aller porter de l’aide aux personnes piégées et les aider à sortir. Elles marchaient avec des drapeaux blancs quand les forces spéciales de la police les ont encerclées et arrêtées. Elles sont depuis détenues dans les quartiers généraux de la police de Cizre.

Lundi 1er février, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Zeid Ra’ad Al Hussein s’est dit préoccupé par la situation en Turquie et a exhorté les autorités turques à respecter les droits des civils lors des opérations de sécurité.

Vu la situation, nous nous adressons à vous, Monsieur le Conseiller fédéral, pour vous demander :

1) d’entreprendre tout ce qui est en votre pouvoir pour que les autorités turques permettent aux secours d’accéder au bâtiment dans lequel se trouve les blessé-e-s ;

2) de faire tout votre possible pour obtenir l’assurance que les soins médicaux d’urgence puissent être fournis en tout temps et pour toutes les personnes qui en ont besoin dans les zones touchées par les couvre-feux ;

3) d’exiger des autorités turques que les forces de sécurité ne fassent usage d’armes à feu qu’en cas de légitime défense ou pour défendre des tiers contre un danger réel, que les tirs d’artillerie ne soient plus utilisés à Cizre et qu’une enquête indépendante et impartiale fasse la lumière sur les circonstances des nombreux-ses mort-e-s et blessé-e-s dans les régions touchées par les couvre-feux ;

4) d’appeler la communauté internationale à agir.

Premiers signataires :

1) Sibel Arslan, Conseillère nationale (Verts)
2) Daniel Brélaz, Syndic et Conseiller national (Verts)
3) Marina Carobbio, Conseillère nationale (PS)
4) Franco Cavalli, ancien Conseiller national (PS)
5) Liliane Maury-Pasquier, Conseillère aux États (PS)
6) Jacques Neyrinck, ancien Conseiller national (PDC)
7) Denis de la Reussille, Conseiller national (PST-POP)
8) Balthasar Glättli, Conseiller national (Verts)
9) Lisa Mazzone, Conseillère nationale (Verts)
10) Luc Recordon, Conseiller municipal, ancien Conseiller aux États (Verts)
11) Louis Schelbert, Conseiller national (Verts)
12) Carlo Sommaruga, Avocat, Conseiller national (PS)

Personne de contact :

Rüstü DEMIRKAYA
078 725 16 48 
Journalist
Ackerweg 5 , 2502 Bienne 

PDF - 44 ko
Télécharger cet appel
PST-POP  |   secretariat@pst.ch  |   Dernière mise à jour: le 6 septembre 2016

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0