Accueil > Élections communales 2016 > La politique autrement !

Elections communales 2016

 La politique autrement !

Le rapprochement de la politique avec la population constitue un objectif fondamental pour sortir de la crise dans laquelle nous sommes.

jeudi 28 avril 2016


S’engager devient une nécessité et chaque habitant a le droit et le devoir de participer à la construction de sa commune. L’information doit se transformer en partage direct avec les habitants par des rencontres publiques régulières avec les autorités. La sensibilisation des communautés étrangères fait entièrement partie de cet effort de communication. C’est dans ce sens que s’engagent les militants du POP comme, par exemple, en vous aidant à remplir les feuilles d’impôts.
Aujourd’hui, on observe dans notre canton une concentration des richesses et des services publics qui ne tient pas compte des attentes de l’ensemble des habitants. Une meilleure répartition permettrait d’éviter en grande partie les problèmes financiers que rencontrent certaines communes, alors que d’autres s’en sortent très bien. « Un canton un espace » n’est qu’un slogan qui ne changera rien à la réalité des régions. La disparition des districts, en attendant celle des communes, ne fera qu’accentuer les inégalités que nous dénonçons depuis longtemps, et nous nous y opposerons.

Finances et économie
Nous refusons que la compétition économique impose ses valeurs au monde. La politique salariale du personnel doit respecter le principe de non-discrimination pour tous les travailleurs d’où qu’ils viennent. Nous soutenons le commerce local et régional et sommes favorables à l’instauration d’une monnaie locale qui peut pallier, en partie, les déficiences du système monétaire actuel devenu incontrôlable.

Formation
La formation doit permettre d’acquérir de l’autonomie ainsi qu’un esprit critique et participatif. L’enseignement ne doit pas servir en priorité les besoins du marché du travail. Nous défendons un soutien fort à tous les élèves, des classes d’accueil de qualité et des moyens d’enseignement cohérents. Le POP s’oppose à toute centralisation des formations post-obligatoires et défend le développement de structures parascolaires de qualité. Le projet pédagogique doit stimuler les enseignants plutôt que de les envahir par la bureaucratie.

Politique du logement
Le droit au logement est, pour nous, un droit fondamental. Le POP lutte contre toute hausse de loyers à but lucratif et encourage la réalisation de coopératives immobilières. Avec le vieillissement de la population, nous voulons que dans tout nouvel immeuble locatif existe une proportion d’appartements subventionnés afin de favoriser la mixité sociale.

Environnement et mobilité
Écologie et capitalisme sont incompatibles. Les communes dans lesquelles militent les popistes doivent rejoindre le groupe mondial des villes en transition pour préparer la vie sans pétrole. Une production biologique de proximité accessible à toutes et à tous est pour nous une priorité.

Politique sociale
Dans la situation économique actuelle, nul ne peut avoir la garantie d’un salaire ou de conditions de vie décentes sur le long terme. C’est pourquoi, au-delà de la bureaucratisation des rapports sociaux, soutenir les plus faibles est gage de stabilité pour la société. Le POP cherchera des solutions pour davantage de justice sociale en faveur des travailleurs pauvres et sans emploi, notamment.

La culture et le sport
La culture et le sport contribuent à l’intégration sociale et culturelle. Ils permettent de se retrouver, de s’ouvrir au monde et favorisent le bien-être de chacun. La vie culturelle et sportive doit être accessible à toutes et à tous. Les démarches administratives ne doivent pas constituer un frein à la création de projets.

Intégration
L’intégration des populations immigrées, dans le respect des différentes cultures, doit être renforcée, notamment par le biais des associations culturelles. Il faut faciliter l’accès des immigrés à la vie publique et politique de nos communes.

Une santé proche de la population
Nous militons pour une santé de proximité, accessible à l’ensemble de la population et soutenons l’initiative pour deux hôpitaux régionaux dans le cadre des règles imposées par la Confédération. Nous ne voulons pas d’une santé à deux vitesses, la population des Montagnes et des vallées doit être accueillie de façon sécuritaire.
Dans plusieurs communes, ce tract a été distribué par des militants

POP neuchâtelois  |   Contacter le webmaster  |   Dernière mise à jour: le 1er juin 2017

Site réalisé avec SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0