Parti Ouvrier et Populaire Neuchâtelois


  POP Neuchâtelois

Accueil
Agenda
Communiqués
Interventions
Les épinglés
Mobilisation
Documents
Affiches
Tracts
Photos
Textes
Archives 1996-2008

Fédérales 2011
Affiches / tous ménages
CandidatEs
Notre objectif
Textes
Programme POP 2011
Cantonales 2009
Affiches / tous ménages
CandidatEs au Conseil d'Etat
CandidatEs au Grand conseil
Textes
Communales 2008
  Mise à jour : 14.02.2013


  Soutiens/Pétitions

Pétition en ligne «Trains régionaux»
Initiative fédérale contre les forfaits fiscaux
Initiative pour une caisse maladie publique
Initiative sur les salaires minimums


  Contacts

Parti Ouvrier et Populaire
Secrétariat cantonal
Versoix 7
2300 La Chaux-de-Fonds
Tél. : 032 968 63 65
Courrier électronique

Parti Ouvrier et Populaire
Envers 7
2400 Le Locle

POP littoral neuchâtelois
Case postale 2806
2001 Neuchâtel
Jeunes POPln

Tracts

Ajouté le 4 juillet 2010
 Politique de l’UDC

Demande-toi où tu vas…


Contribuables :

L’UDC prétend se battre pour des finances saines, mais elle soutient la révision de l’assurance-chômage qui pourrait coûter chaque année jusqu’à 1 million de francs à la Commune, soit trois à quatre fois plus que la rénovation du Musée d’histoire !

Salarié-e-s :

L’UDC était en faveur de la baisse des rentes du 2ème pilier, fort heureusement refusée par le peuple.

Retraité-e-s :

L’UDC prétend défendre vos intérêts, mais soutient en réalité la diminution, voire la suppression, de l’indexation des rentes AVS.

Patriotes :

L’UDC se dit championne et garante des valeurs historiques du pays, mais dans les faits elle refuse la rénovation de notre Musée d’histoire !

Citoyen-ne :

Le récent slalom politique de l’UDC dans l’affaire UBS ne visait qu’à vous tromper. Preuve d’un parti habile qui flatte le peuple, mais qui au bout du compte défend toujours les intérêts des gros revenus et des banques.

Halte au double jeu !
Halte au populisme de l’UDC !
Y compris dans votre ville !




Ajouté le 2 juillet 2010
 Tract - Musée d’histoire

N’oublie pas d’où tu viens…

Vous le savez déjà : l’UDC locale conteste la rénovation du Musée d’histoire de La Chaux-de-Fonds. Le POP vous invite au contraire à soutenir ce beau projet proportionné à nos moyens et nécessaire à la vie de notre ville. Un musée rénové permettra :

- de mieux connaître nos racines et d’affirmer notre identité
- de projeter une image plus positive
- d’innover en s’appuyant sur le passé


Autant d’éléments essentiels, qui ont d’ailleurs convaincu à gauche comme à droite. C’est sans doute pourquoi l’UDC affirme, de manière incohérente et peu crédible, ne
s’opposer qu’à la partie mise en valeur de -notre patrimoine, et pas à l’assainissement
du bâtiment.

C’est pourtant bel et bien une attaque contre l’ensemble du projet, et qui vise ni plus ni moins qu’à le torpiller !

Et quel sens y aurait-il à laisser ce musée tel quel en ne rénovant que l’enveloppe ?

Et puis, il s’agit d’un projet à long terme : sur 15 ans, l’investissement coûtera l’équivalent de 2 cafés par habitant et par année. Il est donc mensonger de prétendre que cela entraînera une augmentation de l’impôt ! Au contraire, cela donnera du travail aux entreprises de la région et profitera à toutes et tous.

Si le POP convient qu’aucune somme ne doit être engagée à la légère, il est aussi persuadé qu’après 36 années sans aucun investissement, notre Musée mérite vraiment une rénovation. Au-delà de la renommée et de l’attractivité de notre ville, c’est
notre fierté et notre avenir qui se jouent
.

Pour toutes ces raisons, le POP vous invite en septembre 2010 à dire

OUI au Musée d’histoire !


PDF - 40.1 ko
Télécharger le tract



Ajouté le 11 avril 2010
 Signez le référendum contre la révision de l’assurance chômage !

On s’y attendait : le Parlement fédéral a adopté la révision de la loi sur l’assurance-chômage (LACI). Les partis de droite UDC, libéral-radical et démocrate-chrétien se sont unis une fois de plus pour :

- diminuer les prestations fournies aux sans-emplois
- durcir les conditions d’octroi des indemnités
- augmenter la part de cotisation des travailleurs/travailleuses
- transférer les coûts sur les cantons et communes


Le compromis voté suite au refus populaire massif contre la révision de la prévoyance
professionnelle (LPP) visait à éviter un nouveau référendum gagnant de la gauche. Eh
bien c’est raté ! Les quelques concessions obtenues ne changent en effet rien au fond
du problème.

L’actuelle crise mondiale touche fortement et de manière durable un nombre élevé de
personnes, familles, entreprises et collectivités locales. Les salariés en subissent directement les conséquences sans en être responsables. Et on voudrait en plus leur faire payer la facture ? Inacceptable !

Les responsables de cette crise du capitalisme continuent d’user et d’abuser du système
tout en affirmant que "ça fait partie du jeu ".

On en a marre d’être trompé ! Avec nous, sortez vos stylos et SIGNEZ ET FAITES SIGNER LE REFERENDUM CONTRE LA REVISION DE LA LOI SUR L’ASSURANCE-CHÔMAGE !

POP neuchâtelois


PDF - 12.5 ko
Feuille de récolte de signatures référendum contre la LACI
PDF - 35.1 ko
Tract contre la révision de l’assurance chômage




Ajouté le 11 février 2010
 NON AU PILLAGE DE NOS RENTES !

Il était une fois dans la douce Helvétie des parlementaires de droite apeurés par l’effondrement des cours de la bourse. Pour sauver les revenus de leurs copains assureurs, ils sortirent la poudre de perlimpinpin et prononcèrent la formule magique :


BAISSE DU TAUX DE CONVERSION LPP

Le pillage de votre 2ème pilier est programmé.
Vous pouvez l’empêcher !
D’ici le 7 mars, votez NON à la révision de la LPP !
Nous sommes toutes et tous concernés !

Le taux de conversion, c’est la part de votre capital que vous toucherez comme rente : si vous avez cotisé 400’000.-, votre rente sera de 28’800.- par an avec un taux de 6,8%. Avec un taux de 6,4% : 25’600.-.

L’argument de l’espérance de vie ne vaut rien !
Sauf à vous faire peur…
L’allongement de l’espérance de vie a déjà été pris en compte dans la LPP en 2005 : le taux de conversion a baissé de 7,2% à 6,8%. Pas besoin de recommencer cinq ans plus tard en rebaissant encore à 6,4% !

La seule vraie raison de cette révision :

Couvrir les mauvais placements des assureurs qui ont joué votre argent à la bourse dans des fonds spéculatifs !

Que se passera-t-il si la révision est acceptée ?
- Les rentes baisseront. Au total, de 11% depuis 2005.
- Les retraités avec des petites rentes seront précarisés et la facture sociale augmentera (prestations complémentaires, aide sociale, etc.).
- Les collectivités publiques encaisseront moins d’impôts. Il faudra de nouvelles coupes dans les prestations ou des hausses d’impôts pour équilibrer les comptes.
- Dès que la bourse ira mieux, les assureurs recommenceront à encaisser les bénéfices au lieu de remonter les rentes !

Que fera le bon peuple ? Nous le saurons le 7 mars au soir…

Parti Ouvrier et Populaire, POP


JPG - 339.2 ko
Recto du tract
JPG - 781.4 ko
Verso du tract



Ajouté le 1er novembre 2009
 Tract - Les assureurs-maladie avouent la supercherie

Si vous voulez savoir comment Pascal Couchepin et consorts ont procédé pour saboter l’initiative "Pour une caisse unique", lisez ce qui suit :


L’aveu

Dans une lettre adressée à ses assurés pour expliquer la hausse faramineuse des primes, la caisse Avanex, du groupe Helsana, écrit entre autres ceci :

"Réserves - Après avoir augmenté en moyenne de 6,5% entre 1997 et 2003, les primes ont enregistré une hausse modérée de quelque 3,1 pour cent depuis 2004. Et ce, alors que les coûts des prestations ont grimpé de 5 pour cent chaque année. En d’autres termes, au cours des dernières années, les assurés se sont acquittés de primes qui ne couvraient pas les frais réels. Des pressions politiques ont en effet obligé les assureurs à puiser dans les réserves afin de maintenir les primes à un niveau artificiellement bas."

Historique d’une tricherie

En 2003, l’initiative "Pour une caisse unique" est lancée. Depuis lors, comme par hasard, les primes ont augmenté chaque année de 2% de moins que les coûts réels. Les assurés ont ainsi eu l’impression que la question de la Lamal était sous contrôle et, en votation populaire, ils ont rejeté l’initiative (même si plusieurs cantons dont Neuchâtel l’ont acceptée).

La réalité

Le calcul est vite fait. Cinq années à 2% de perte donnent 10%, auxquels il faut ajouter les 5% de 2010, soit un total de 15%. C’est l’augmentation qui était annoncée dans un premier temps.

La nouvelle tromperie

Pour faire une sortie en beauté, Pascal Couchepin présente finalement une hausse de moins de 10% qui ne correspond pas à la réalité. On peut donc s’attendre à des hausses massives pour 2011 et 2012.

Une solution

Il faudra bien redonner une nouvelle chance à la Caisse unique, afin que cesse l’opacité du système actuel et que prennent fin également des dérives dignes d’une république bananière !

En attendant

Puisqu’en attendant il faut bien vivre avec le système actuel, nous vous rappelons que vous avez jusqu’au 25 novembre pour envoyer votre résiliation par courrier recommandé et que nous sommes à disposition pour vous aider à changer de caisse.

POP
Versoix 7
2302 La Chaux-de-Fonds
032 968 63 65
Permanence sociale :
Mercredi 9h à 11h et 18h à 20h



PDF - 13 ko
Télécharger le tract



Ajouté le 30 avril 2009
 Tract - Le 17 mai, votez NON au passeport biométrique

Le Parti Ouvrier et Populaire POP appelle à refuser le projet soumis au vote, et demande au Conseil fédéral d’élaborer un nouveau projet tenant compte des revendications suivantes :


- Les citoyens suisses doivent pouvoir demander une carte d’identité sans puce ! Ce document, qui sert à l’identification à l’intérieur du pays, doit pouvoir être obtenu auprès de chaque commune et non pas auprès d’un seul office cantonal !

- La liste des organismes autorisés à lire les données contenues dans les puces doit être publique et non extensible à volonté par le Conseil fédéral !

- Les données biométriques des citoyens ne doivent pas être stockées sur un fichier centralisé. On ne peut pas traiter tous les citoyens comme on traite les criminels !

- L’Etat doit garantir l’inviolabilité des données et rendre impossible le piratage de la puce, ce qui n’est malheureusement pas le cas avec ce passeport biométrique !

PDF - 1.9 Mo
Télécharger le tract ’Non au passeport biométrique’



Ajouté le 2 septembre 2008
 Tract - Fossoyeur de la démocratie directe !

L’UDC prétend qu’il faut toujours respecter la volonté populaire. Or, quand le peuple n’accepte pas ses mots d’ordre, ce parti ne se gêne pas pour trahir les électrices et électeurs.


Exemple :
Le 1er juin 2008, le corps électoral suisse a voté sur un article constitutionnel qui proposait un démantèlement de la LAMal. Cet article prévoyait, entre autres, une séparation entre les soins ponctuels (ambulatoires et hospitaliers) et les soins réguliers (homes médicalisés et soins infirmiers à domicile). Rappelons que le peuple a nettement refusé ce nouvel article.

Une trahison

Or, quelques jours plus tard, au Parlement, méprisant la volonté populaire, l’UDC et ses soi-disant « frères ennemis », les radicaux-libéraux et les démocrates-chrétiens ont voté une nouvelle loi absolument inique sur le financement des soins réguliers. Dorénavant, les malades seront susceptibles de participer aux soins infirmiers prodigués à domicile à hauteur de 20% au lieu de 10% actuellement ; avec une limite fixée par le Conseil Fédéral qui pourrait atteindre 7000.- ! Cette nouvelle loi risque de plonger bien des personnes dans la précarité, en cas de maladie de longue durée.

Ouvrir les yeux !

Quand il s’agit de critiquer l’Europe et les étrangers, l’UDC veut qu’on respecte la volonté populaire. En revanche, lorsqu’il s’agit de défendre les intérêts du grand capital, en l’occurrence les assureurs, l’UDC se moque de l’opinion du peuple.

Les salarié(e)s, les gens de condition modeste, les retraité(e)s devraient se rendre compte que l’UDC est un parti d’extrême droite qui, en réalité, prend toujours position en faveur des gros revenus.

PDF - 24.7 ko
Tract - UDC fossoyeur de la démocratie directe !



Ajouté le 10 mai 2008
 Tract - Le 1er juin votez 3 x NON !


PDF - 126.5 ko
Télécharger le tract



Ajouté le 2 mai 2008
 Tract - NON aux naturalisations arbitraires

Tract - NON aux naturalisations arbitraires


PDF - 49.3 ko
Télécharger le tract



Ajouté le 30 mars 2008
 Tract - Site unique mère-enfant, à La Chaux-de-Fonds !


PDF - 15.2 ko
Télécharger le tract



| 1 | 2 |



[ Site réalisé avec SPIP logiciel libre sous licence GPL ]