img img

Défendre une vraie politique de l'emploi et lutter contre les bas salaires.

Denis de la Reussille

Actus
Au quotidien, suivez l'actualité du parti

img

10 Avril 2012 |
Ouverture du site
Vous trouverez ici tout ce qui concerne le POP et les élections.

img

15 Avril 2012 |
Une campagne visible
Le POP dans les médias.

img

17 Avril 2012 |
Le Popiste, numéro 0
Téléchargez gratuitement notre nouveau bulletin: POP INFO

 

SIMPLEMENT PROCHE[S]
Communales 2012

LE SYSTEME CAPITALISTE EST DANS L'IMPASSE !

Une minorité de la population accapare la plus grande partie de la richesse, en spéculant, en s’octroyant des revenus exorbitants (bonus, parachutes dorés), en bénéficiant d’avantages fiscaux ou en fraudant le fisc. Et cela au détriment des classes populaires qui ont droit à une part toujours plus restreinte de la richesse créée.

Ce ne sont pas les peuples qui ont vécu au-dessus de leurs moyens, mais les riches qui se sont enrichis sur leur dos. En n’augmentant pas suffisamment les salaires qu’à hauteur de l’inflation, en spéculant sur nos emplois et sur le prix du blé ou du pétrole, en privant les Etats de moyens pour aider leur peuple plutôt que les banquiers crapuleux.

Le monde financier nous conduit dans le mur, ici comme partout dans le monde. Aujourd’hui, le système des crédits – aux Etats et aux gens – bascule dans le gouffre de la crise, embarquant avec lui l’économie réelle et les peuples qui en dépendent. Une répartition plus équitable des revenus est indispensable pour sortir de cet engrenage. Ce sont les plus riches qui doivent subir des plans de rigueur, pas les peuples!

Les pauvres assommés par l’Etat
Cela se passe ici aussi. Comme en Grèce, le gouvernement cantonal impose la rigueur budgétaire aux pauvres tout en diminuant par 100 l’impôt des holdings. Pour équilibrer son budget, il avait divisé par quatre les subventions à l’assurance-maladie pour certaines catégories de revenus! C’est pour éviter de telles injustices que le POP a lancé l’initiative intitulée «Frein au démantèlement social». Pendant des années, le Conseil d’Etat a retardé la votation populaire. Nous ne relâchons pas la pression, car demander toujours des sacrifices aux plus défavorisés n’est pas acceptable.

Les riches toujours plus riches
Bien que l’entreprise ait réalisé d’énormes bénéfices, la direction américaine d’Energizer a décidé de fermer l’usine de La Chaux-de-Fonds et de délocaliser la production. Plus de 200 emplois sont ainsi supprimés pour que les actionnaires touchent davantage de dividendes. Un exemple supplémentaire de l’insatiable cupidité du capitalisme financier.

PARTAGEONS LES RICHESSES !

img